Why you should start an art books collection.

In love with these objects, I have been collecting them since I was a teenager and living in Paris allows me to discover local bookstores with more unusual books than in big stores’s ones (addresses that I will try to list in a future article). I received my first art book on the occasion of a Christmas and offer some very regularly to my family and friends. Available in all budgets and all themes, they are customizable gifts that are very appreciated. But, it is also a gift that you can very well make to yourself ! In this article, my few tips to start a collection of beautiful books worthy of the greatest confirmed art-lovers (and the most beautiful libraries in pinterest). Amoureuse de ces objets, je les collectionne depuis adolescente et vivre à Paris me permet de découvrir des librairies de quartier avec des livres plus insolites que ceux des grandes enseignes (adresses que je tâcherai de répertorier dans un prochain article). J’ai reçu mon premier livre d’art à l’occasion d’un Noël et j’en offre très régulièrement à mes proches. Disponibles dans tous les budgets et toutes les thématiques, ce sont des cadeaux personnalisables qui sont très appréciés. Mais, c’est aussi un cadeau que vous pouvez très bien faire à vous-même ! Dans cet article, mes quelques conseils pour commencer une collection de beaux-livres digne des grands art-lovers confirmés (et des plus belles bibliothèques pinterest).

To build up a beautiful collection, you have to take your time, acquire books as you explore and go on cultural outings. Accompanying with art books the efforts that exhibition visits requires, will be good for your spirits and your interior design. Pour constituer une belle collection, il faut prendre son temps, acquérir des livres au fur et à mesure de vos explorations et sorties culturelles. Accompagner par des livres d’art les efforts que demandent les visites d’expositions fera du bien à votre moral et à votre décoration.

Where to begin? Par quoi commencer ?

1. Through photography books. Par des livres de photographies.

When you don’t know much about art, a good way to start is with photography. Photography allows us to gradually open the vision to new aesthetics, while not being completely out of place. Books of nudes, portraits and strange scenes, landscapes and very famous photographers will be a first solid base for your future collection. Lorsqu’on ne s’y connaît pas énormément en art, un bon moyen de commencer est par la photographie car elle permet d’ouvrir progressivement la vision à de nouvelles esthétiques, tout en n’étant pas complètement dépaysé. Les livres de nus, de portraits et scènes étranges, de paysages et de photographes très connus établiront une première base solide pour votre future collection.

Start with books of black and white photography, essential to any successful collection ! Commencez par des livres de photographies en noir et blanc, indispensables à toute belle collection !

2. Continue with books on general artistic movements, on the history of « simplified  » art history. Continuez avec des livres sur les mouvements artistiques généraux, sur l’histoire de l’art « vulgarisée ».

  • In order to be more comfortable with what is being done today, or to appreciate more what was done before, it is necessary to have an idea of the whole history of art. We’re not talking about going into the smallest details, but just knowing what it takes so as not to be completely lost. Museums are obviously your allies for this, but having a few books that  » simplify  » the history of art is not completely useless. On the internet, information is scattered, drowned out, and art history classes are not the most exciting thing. With a book, the chronology of artistic movements is more accessible and the few key points, works and artists will be easily identifiable ! There are different kinds of books: those that retrace history with a complete panorama from prehistoric times to the present day (the book « All about art » by the Flammarion publishing house, for example, is very well done) and those that will explore a single moment, a single period, in greater depth. Afin d’être plus à l’aise avec ce qui se fait aujourd’hui, ou encore, apprécier davantage ce qui se faisait avant, il est nécessaire d’avoir une idée de l’ensemble de l’histoire de l’art. On ne parle pas d’aller dans les moindres détails, mais juste de savoir ce qu’il faut pour ne pas être complétement perdu. Pour cela, les musées sont évidemment vos alliés, mais posséder quelques livres de « vulgarisation » de l’histoire de l’art n’est pas complètement inutile. Sur internet, l’information est éparpillée, noyée, et les cours d’histoire de l’art, ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant. Avec un livre, la chronologie des mouvements artistiques est plus accessible et les quelques points clés, œuvres et artistes importants sont aisément identifiables ! Il en existe de différentes sortes : ceux retraçant l’histoire avec un panorama complet de la période préhistorique à aujourd’hui (Le livre « Tout sur l’art » de la maison d’édition Flammarion par exemple est très bien fait) et ceux qui vont explorer plus en profondeur un seul moment, une seule période.

In order to be more comfortable with what is being done today, or to appreciate more what was done before, it is necessary to have an idea of the whole history of art. We’re not talking about going into the smallest details, but just knowing what it takes so as not to be completely lost. Afin d’être plus à l’aise avec ce qui se fait aujourd’hui, ou encore, apprécier davantage ce qui se faisait avant, il est nécessaire d’avoir une idée de l’ensemble de l’histoire de l’art. On ne parle pas d’aller dans les moindres détails, mais de savoir juste ce qu’il faut pour ne pas être complétement perdu.

3. Then persist with books about the artists. Persistez ensuite avec des livres sur les artistes.

  • From this point on, you can be proud of yourself: your curiosity has grown, your taste has been refined and you are on the path to become a confirmed art-lover. The advantage of these books is that there are thousands of second-hand, old collections. Vintage books at very low prices in second-hand bookshops (Gibert Jeune, France, for example). In addition to your library, these books can be used to create: mood board, collage and wall decoration (not to mention that they are perfect for your instagram lifestyle photos. À partir de cette étape, vous pouvez être fier de vous : votre curiosité a grandi, votre goût s’est affiné et vous êtes sur la voie de l’art-lover confirmé. L’avantage de ces livres, c’est qu’il en existe des milliers d’occasion et d’anciennes collections. Des livres vintage à prix très bas dans les librairies d’occasion (Gibert Jeune par exemple). En plus de les ajouter à votre bibliothèque, ces livres peuvent vous servir de support pour créer : mood board, collage et décoration murale (sans compter qu’ils sont des éléments parfaits pour vos photos lifestyle instagram.

4. Finally, it’s up to you to find all the « special » books of your collection. Enfin, à vous de trouver les « pépites » et livres « particuliers » de votre collection.

  • Generally more expensive, and of imposing size (from 50 to thousands of euros) these books are themselves true works of art. The themes are large (design, architecture, decoration, fashion, etc.) and they are more difficult to access on the second-hand market. Books worth around fifty euros are available just about everywhere, in bookshops, large chains (FNAC), the shops of major museums and foundations. As soon as your resources allow it, I invite you to go to the sublime upscale/luxury stores: Taschen and Assouline. (These books can be great gifts if you know the person’s tastes and interests). Généralement plus chers, et de taille imposante (de 50 à des milliers d’euros) ces livres sont eux-mêmes de véritables objets d’art. Les thématiques sont larges (design, pop culture, cinéma, photographie, architecture, décoration, mode, etc.) et ils sont plus difficiles d’accès sur le marché de l’occasion. (Un exemple qui parle à tout le monde, Rihana a récemment collaboré avec la maison Phaidon pour sortir un livre de cette sorte). Les livres d’une cinquantaine d’euros sont disponibles un peu partout, dans les librairies, les grandes enseignes (FNAC), les boutiques des grands musées et fondations, mais dès lors que vos moyens le permettront, je vous invite à vous rendre dans les sublimes enseignes haut de gamme/luxe : Taschen et Assouline.
Taschen
Assouline

In a nutshell, a collection of art books is a way to constantly and unconsciously accompany your creative energy, assuming, of course, that you leaf through them from time to time! For example, if you cherish an artist, having a book of his work allows you to have a broader view of his work, to be more attentive to the different facets of his personality, and finally, to be more intimate with it ! Your landscape is impregnated with this energy and exercises your perspective in this infinite experience that is art (because inevitably, the more you are interested, the more your perspective evolves). Personally, I have not yet reached the last category, at least not as much as I would like. However, I confess that I spend hours window-shopping, and as soon as I visit another city and come across these two signs (Taschen and Assouline) I can’t help but go and see what’s going on inside. What I really advise you to do is to spend some time in the museum shops and try to budget for « pleasure » as well to not hesitating to suggest a list for your birthdays for example. In Paris, the shop at the Centre Pompidou is really incredible and there is something for every price and taste !

En résumé, une collection de livres d’art est une façon d’accompagner constamment et inconsciemment son énergie de créativité, à condition, bien sûr de les feuilleter de temps en temps ! Par exemple, si vous chérissez un artiste, avoir un livre de celui-ci permet d’avoir une vue plus étendue de son travail, être plus à l’écoute des différentes facettes de sa personnalité, finalement, être plus intime avec celui-ci ! Votre paysage est imprégné de cette énergie et exerce votre regard dans cette expérience infinie qu’est l’art (car forcément, plus on s’intéresse à l’art, plus le regard évolue). Personnellement, je suis ne suis pas encore arrivée à la dernière catégorie, du moins pas autant que je le voudrais. J’avoue cependant passer des heures à faire du lèche-vitrine, et dès que je visite une autre ville et tombe sur ces deux enseignes (Taschen et Assouline) je ne peux m’empêcher d’aller voir ce qui se trame à l’intérieur. Ce que je vous conseille vraiment, c’est de passer un peu de temps dans les boutiques des musées et tenter d’accorder un budget de la catégorie « plaisir » ainsi que de ne pas hésiter à suggérer une liste lors de vos anniversaires par exemple. À Paris, la boutique, du Centre Pompidou est vraiment incroyable et il y en a pour tous les prix et tous les goûts !


Image trouvée sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *