Nouveau lieu arty parisien, la fondation d’art contemporain Agnès b

« Ce qui m’importe, c’est la force d’une oeuvre, sa beauté et non pas sa « valeur »…c’est pourquoi j’aime découvrir de jeunes artistes empreints de doutes, d’espérance aussi… souvent timides, peu habitués à être appréciés… J’ai fait beaucoup de merveilleuses rencontres. La liste est longue et remonte au début des années 80 au moment où j’ai pu commencer à aimer aussi, la photographie.  » 

Agnès b

Le quartier ​

Tout nouveau lieu d’art contemporain de 1 400 m2la Fab a été inaugurée en ce début d’année 2020 dans le 13e arrondissement (sud-est de Paris) sur la place Jean-Michel Basquiat, annexée à l’Avenue de France. Tout près de la station F, le plus grand campus au monde (34 000 m2) dédié aux startups et entrepreneurs, ainsi qu’encerclée d’étudiants (30 000) et de salariés (20 000), la Fab est une adresse dans le mouvement. Composée de grands immeubles flambants neufs, l’Avenue de France est la principale artère du projet de développement de Paris Rive Gauche, plus grande opération d’urbanisme mené à Paris depuis les travaux haussmanniens ! Ce quartier, en pleine mutation, s’est déjà bien imprégné d’une atmosphère culturelle grâce à l’immense MK2 de la place Jean-Michel Basquiat (juste en face de la Fab), de la guinguette numérique et gourmande l’EP7 (lieu d’exposition, de restauration et de vie nocturne) ainsi que de la bibliothèque François Mitterand, et représente d’après la créatrice « le nouveau Paris ».

La fondation​

« alors… La Fab. … Comme The Factory ? La Fabrica ?
De toutes façons, il s’agit de faire. Faire comprendre, faire aimer, avancer, faire appel à la sensibilité, à l’intelligence de celui qui regarde, écoute, ressent, et aussi, surprendre.»
Agnès b

La Fab regroupe la collection d’Agnès b, la galerie du jour (la créatrice est aussi galeriste depuis 1983), une librairie et le siège du fond de dotation d’Agnès b. Lieu ouvert, solidaire et accessible, les prix des entrées sont intéressants (4 euros en tarif réduit et 7 euros en normal). Les salles d’expositions sont grandes, agréables et lumineuses. La Fab présentera environ 3 expositions par année, puisant les œuvres à partir de la collection personnelle de la créatrice qui accumula, au cours des années, plus de 5 000 pièces (photographies, peintures, sculptures, dessins, installations, vidéos et films). Une collection incroyablement éclectique, constituée avec sensibilité, minutie, passion et affection pour l’art et les langages nouveaux des jeunes artistes.


Jusqu’au 23 mai, la première exposition La hardiesse dans la collection d’Agnès b présente un mélange entre 150 artistes émergents et cultes dont Martin Parr, Jean-Michel Basquiat, Jean-Michel Othoniel, Tracey Emin, Louise Bourgeois, Claude Levêque, John Giorno, Nan Goldin, Douglas Gordon, Keith Haring, Damien Hirst, Robert Mapplethorpe, Claire Tabouret, Andy Wharol, et ce n’est que le début ! 

La galerie du jour

La librairie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *